Gâteau au Thé vert Matcha du Japon

matcha culture

Expérience on ! Aujourd’hui, je tente la version végétalienne d’une recette trouvée sur le site pointu de la boutique de thé Chajin, « la maison du thé vert japonais ». Ce goût de thé vert assez vibrant est donné par du matcha, en poudre. Il ne me reste qu’à m’en procurer un peu – et tant qu’à faire, d’autres emplettes japonaises : ‘perles du Japon’, farine de riz gluant, racines de lotus (je n’en trouve plus !), ainsi que du wasabi sans lactose, le défi… -, et à expérimenter…

Remarques…

Le matcha : thé vert en poudre utilisé lors de chanoyu, la cérémonie du thé traditionnelle au Japon. Le site conseille de le conserver au congélateur après ouverture du paquet sous vide. Il est préférable par ailleurs de se procurer du matcha « de cuisine », de qualité inférieure (et beaucoup moins onéreux) et de réserver le matcha de qualité pour le thé justement.

La farine de châtaignes : donne toujours un goût délicieux, mais à mon avis, en son absence, on peut s’en sortir avec la même dose de farine de blé. Ne pas être surpris-e par la ‘lourdeur’ de la farine de châtaignes, qui rend le levage de la pâte très difficile (idem pour le pain, c’est pour cela qu’il faut de petites doses, le reste étant d’une autre farine).

Le sucre : en général je prends du sucre roux en vrac, surtout pour les grandes quantités (confitures). Pour les recettes les plus fines et les jours de fête, du rapadura, plus cher mais plus fin, en vrac également. En pratique, on peut choisir le sucre qu’on veut, sachant que plus il est raffiné (plus blanc) plus il est nocif.

Le thé vert : en plus du matcha en poudre, à conserver au frais après ouverture précise-t-on sur ledit site, il faut du thé vert à infuser, classique donc, en vrac ou à défaut en sachet. Le sencha est une très bonne variété de thé vert japonais ; on peut utiliser un autre thé vert, si celui-ci n’est pas parfumé par ailleurs, notamment par des goûts assez prononcés (citron, gingembre, menthe, etc).

La version végétalienne : je remplace le beurre par de la margarine, les œufs par de la maïzena ou, à la réflexion, de la farine de riz (voire du fécule de pomme de terre, à l’étrange texture).

La variante azuki : on peut incorporer au milieu du pâton (avant cuisson donc !) de la pâte d’azuki (petits haricots rouges) et recouvrir avec la fin de la pâte.
La pâte d’azuki peut s’acheter en bocal – version express – ou se préparer à la maison, en faisant tremper les azuki une nuit entière puis les faire cuire à l’eau sur feu doux trois bonnes heures – version trois bonnes heures -. Ah, il faut aussi sucrer, je suppose, je n’ai pas encore essayé d’en fabriquer.

§

– 80g de farine de blé
– 40g de farine de châtaignes
– 20g de matcha ryori
– 2g de thé vert sencha
– 140g de sucre rapadura
– 100g de margarine végétale
– 3 càs de maïzena ou de farine de riz
– 1 sachet de levure chimique

Préchauffer le four à 175°.
Tamiser le matcha et mélanger avec le sucre.
Faire infuser les feuilles de thé sencha, et verser une demi-tasse de l’infusion (ou à défaut 75 ml d’eau frémissante) sur la poudre de matcha sucrée.
Délayer le mélange, afin qu’il reste un peu pâteux.
Ajouter la margarine et la farine de riz.
Mélanger dans un récipient la farine de blé et la farine de châtaignes, ainsi que la levure.
Les battre rapidement avec une fourchette (comme pour des oeufs) afin de les aérer, ce qui évitera les grumeaux.
Puis les incorporer à la préparation en remuant avec une spatule.
Chemiser le moule à cake avec un peu de margarine + quelques grammes de farine. On tape sur les bords du moule pour répartir la farine qui s’accroche à la matière grasse.
Faire cuire à 175° environ pendant 45 mn.

§

Verdict : miam ! A perdu sa couleur vert kaki à la cuisson, et a bien levé (il faut avouer que sans la farine de châtaignes ça lève mieux). Ai prolongé un maximum le temps de cuisson, pour cause de poële toujours un peu paresseux. Passe très bien avec une tasse de thé brûlant ^.^

Alla tua, et je dirais même plus, Bonapeti – comme on dit en japonais ^^’

Publicités

3 réflexions sur “Gâteau au Thé vert Matcha du Japon

  1. Pingback: Flan vert d’eau au Thé vert & Coco | Cuivre & Cumin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s