Compote de Pommes à la Verveine

vervine bota

Popotte express pour pommes d’automne, données ou ramassées, avec la very simple compote de pommes parfum verveine, un peu éloignée du goût de la compote indus, on s’en doute.
Inspiration directe et totale de la balade vue ici se terminant par ladite recette, avec de jolies photos pendant que ça cuit. :)
Je rajoute juste (bon ok là j’ai oublié…) un peu de jus de citron pour augmenter la conservation, vu que j’en ai fait quelques pots stérilisés.

Sbucciarando le mele…

Les pommes : pour ce jour, ce fut un mélange de granny bien vertes et bien acides et de multicolores dont je ne sais plus le nom, offertes par ma copine P. et par son arbre, et de reinettes de Canada ramassées (non par moi) pas loin d’ici dans un verger que l’on pourrait dire délaissé, pour le moins. Ces dernières étaient toutes véreuses, mais bon, après quelques jours de patience, les bestioles ont déserté ou ont péri et la plupart de la chair est consommable (et sinon ce n’est pas un drame, il ne s’agit que d’inoffensifs vers à fruit qui ne transportent pas de parasitose particulière). Les reinettes ont l’avantage d’être très fondantes et sucrées, ce qui équilibre bien l’acidité des granny smith.
En résumé, on prend ce qu’on veut, ce qu’on a, ce qui arrive, et on peut en profiter pour fructifier, c’est le mot, les arrivages éventuels de fruits déjà bien mûrs ou déjà trop abîmés pour manger tels quels.

Le mixage : après une énième énervitude contre mon mini-mixeur épuisé, je passe au moulin à légumes et franchement, résultat impeccable pour pas plus de travail… (et un bilan carbone tout joli).

Le parfum : le goût de verveine m’a beaucoup plu les fois précédentes, je réitère. On peut aussi tenter la menthe, sans insister parce que le goût est prenant, ou la vanille, dont j’ai un peu marre. Ou juste nature, fruits et sucre et voilà !

Express, disais-je. Allons-y donc.

EDIT d’un soir de neige 2013 : profiter des épluchures de pommes (bio) pour les faire sécher sur le poêle ou à four très bas et ouvert et ainsi faire du Thé de Pommes maison ! Conservées au sec (bocal entrouvert) et infusées seules ou avec du thé noir de Chine, de la cannelle, des écorces d’orange, un petit bout de vanille… on retombe ainsi sur une infusion d’hiver très parfumée – j’en ai eu l’idée en sirotant un mélange tout prêt, l’infusion Feu de Bois de chez Gaïa

Thé de Pommes

Et voici donc le Thé de Pommes incriminé,
présentement en train de sécher sur la cuisinière à bois…
(ça sent bon !)

§

– 1 kg de pommes
– 150 g de sucre roux
– une dizaine de feuilles de verveine séchées (ou la moitié, fraîches)
– 1 càc de jus de citron

Rincer les pommes, les couper en quatre, enlever queue, trognon, parties abîmées.
(c’est ça en fait le plus long, après c’est tranquille).
Dans une casserole avec un fond d’eau, placer les pommes débitées en gros morceaux.
A feu doux, laisser mijoter environ 15 mn.
Puis ajouter le sucre et les feuilles de verveine.
Bien patouiller au presse-purée et laisser compoter 15 mn de plus environ.
Pendant ce temps, laver et ébouillanter les pots (style confiture) pour conserver.
En fin de cuisson, rajouter le jus de citron.
Passer au moulin à légumes, grosse grille, mettre en pots.
Stériliser les pots, tête en bas, 20 mn dans une casserole d’eau bouillante.

Compote de Pommes à la Verveine

§

Verdict : je ne m’en lasse pas. Et j’espère que mes petits pots tiendront assez longtemps pour qu’on puisse les emporter au taf.
Bon, et surtout, cette recette-là peut entrer dans le top five des plus fastoches, ce que j’aime toujours bien ^_^

Bon appétit aux fruits d’éternité :)

Publicités

5 réflexions sur “Compote de Pommes à la Verveine

    • Oui je l’espère :)
      Sans sucre, oui ce doit être possible, après je suppose que ça passe mieux avec des variétés de pommes déjà sucrées et pas trop acides (ai eu fait des expériences antérieures peu mangeables auxquelles je devais rajouter du sucre justement). Du coup, les reinettes du Canada, ça a donné un super bon goût cette fois-ci :)

      J'aime

  1. Pingback: Compotée de Coings à l’Eucalyptus | Cuivre & Cumin

  2. Pingback: Compote de Kakis aux Amandes | Cuivre & Cumin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s