Tartines vertes aux Avocats & Echalotes

Tartines vertes Avocats & Echalotes - Cuivre & Cumin

Ou encore : le sandwich de secours pour la survie en voyage / en pause / sur la planète omni (la même que la nôtre, en fait). Cette tartine express à l’avocat et aux échalotes arrache moins que le célèbre guacamole, mais reste tout aussi simple à patouiller et passe toute seule.

Inspiration et grand remerciement à la Pâte à tartiner à l’avocat d’un site aussi sobre que fourni, Cuisinez Végétalien.

Schiacciarando

Les avocats : vraiment mûrs. Sinon, question écrasage, ce n’est pas la peine, et ce n’est pas très bon. Et je me retiens d’en utiliser trop souvent (même si j’adore ça), parce que même bio, fatalement, ils viennent de loin. Et je n’ai pas (pas encore) de serre où faire grandir les trois feuilles de mon noyau germé.
…Cela dit, c’est toujours rigolo de tenter la germination avec un petit verre d’eau et trois cure-dents pour caler le fond du noyau dans l’eau – c’est un truc de gamin mais je ne résiste pas. J’ai même eu un invité surprise qui avait poussé en autonomie dans le compost !

La crème végétale : ajout perso n°1, pour plus d’onctuosité. Un goût plutôt neutre, ce sera suffisant. Crème de soja ou crème de riz, la moins chère, iront bien.

Les échalotes : donnent toute leur saveur à cette sympathique petite recette. On peut s’en passer si on n’en a pas, mais c’est dommage !

L’ail : ajout perso n°2. Chacun son dosage, ça me semblerait un peu fade sans ail du tout, mais c’est vous qui voyez. ^_^
Si on veut retrouver quand même un peu le souvenir du guacamole, on peut rajouter du paprika. Ou, comme toujours, faire plein d’expériences…

(Pour mémoire, la composition du guacamole associe plutôt oignons, citron vert, piment de Cayenne, paprika, cumin et gros sel. Source : Recettes végétariennes du monde entier. Sinon, les mélanges ‘guacamole’ tout prêts existent, et sont mangeables à condition de diluer les doses prescrites !)

La moutarde : idem. Et pour une fois, j’ai épargné la moutarde en grains et préféré la version toute lisse, celle de la cantoche. Mais bon, avec de la moutarde à l’ancienne ou carrément des graines de moutarde noire – pour la couleur – ça pourrait être intéressant.

Le jus de citron : inutile de charger la mule, ce qui saturerait les autres parfums, mais indispensable pour garder la chair des avocats bien colorée, et éviter que les tartines vert pimpant ne virent marronnasse en quelques minutes (comme pour les pommes en fait).

Les graines de sésame : ajout perso n°3. Parce que j’aime bien, pour l’effet visuel autant que gustatif (et nutritif). Je n’ai pas essayé avec d’autres graines, ni avec des amandes. Mais je mets des amandes un peu partout, aussi.
Pour avoir toujours sous la main des graines de sésame grillées, plus digestes : en torréfier une grosse poignée et réserver dans un pot en verre. Super pratique :P
(Torréfier = griller trèèès doucement dans une petite poêle sèche, sans matières grasses, à feu doux et en remuant constamment, voire en tenant la poêle au-dessus du feu, quelques minutes. Ce qui évite aussi que ça vous saute à la tête… S’arrêter dès les premiers signes de brunissage, et ne surtout pas laisser la chose cuire toute seule – cramage et collage garantis, testés avec les graines de tournesol déjà !)

Le pain : ce qu’on a sous la main. Biscottesje suis au régime biscottes, sans pain et sans thé !! -, pain de base ou de mie  ou restes de pain pour les jours ordinaires, pain grillé encore mieux (et le contraste avec la pâte est un pur plaisir complètement gourmand), et pour les tartines carrément festives, un bon pain aux noix ou aux figues, version classe. Je pourrais faire ça pour les VG-festins à venir, d’ailleurs, hum hum…

§

Pour 4 grosses tartines :

– 2 avocats (mûrs, donc)
– 5 cc de crème de riz = 1/2 petite boîte
– 3 échalotes
– 1 gousse d’ail
– 1 càc rase de moutarde
– 1 càc de graines de sésame
– 1 càs de jus de citron
– sel, poivre
facultatif : paprika

Peler et hacher tout menu les échalotes et l’ail.
Torréfier les graines de sésame (voir plus haut) si pas déjà fait.
Dans un grand bol, écraser la chair des avocats à la fourchette.
Les asperger immédiatement du jus de citron.
Ajouter les échalotes, l’ail, la moutarde, la crème de riz, les graines de sésame, +/- le paprika.
Saler et poivrer à votre goût.
Faire griller le pain, tartiner.
Et se lécher les doigts :P

§

Verdict : il apparaît beaucoup d’ingrédients, mais c’est vraiment facile comme tout, encore plus simple que la tapenade. Et pour une tartine aussi facile, ça peut très bien passer pour le quotidien comme pour les grandes occasions :)

Publicités

3 réflexions sur “Tartines vertes aux Avocats & Echalotes

  1. Ah, je plussoie pour les tartines d’avocat, c’est ben bon ça ! (même si, étant une vraie terreur pour les légumes crus z’et nature, perso je les fais à la rustique, solution facile quand je suis à l’arrache pour la gamelle in ze parisian jungle, une tranche de pain aux céréales, un avocat débité en lamelles, et zou c’est croqué ^^’ Du coup je note tes suggestions pour les variations de saveurs, bon à savoir pour un jour où j’aurai le temps et l’envie d’y mettre les formes :))
    Et donc, je confirme du fond de la dite jungle urbaine, c’est vraiment idéal pour le survivor mode !

    Et je n’imaginais pas que cela puisse germer comme ça sous nos climats, le noyau (bon en même temps je n’ai jamais essayé, trop occupée à faire mumuse avec, il a une texture marrante comme tout :D). Quoique… un de mes frangins a eu la surprise l’an dernier de voir une noix (coco, je crois) ramenée de voyage se plaire à mort dans l’atmosphère de la salle de bains, au point de lancer ses pousses à l’assaut du carrelage ^_^

    (Plussoiement redoublé, au passage, pour les restrictions éthiques sur l’achat d’avocat, dur d’en trouver qui n’ait pas une provenance lointaine et/ou douteuse :S)

    Bon en tout cas ça fait très envie tout ça, mmmmh… :))

    J'aime

    • Heya :)

      Oui l’essai précédent a bien germé, l’actuel, moins, je ne sais pas pourquoi – plus froid peut-être, effectivement. Quant au ‘plant du compost’ lui il a dû bien chauffer juste derrière la palissade en bois exposée au soleil, entre ça et la nourriture de compost bien riche, ça a dû lui plaire ^_^ (bon là il fait un peu plus la tête, je l’ai rempoté mais j’ai déconné sur les arrosages et il a vite soif)

      C’est fun le coup de la noix de coco :D

      Et sur la provenance, oui justement j’ai les mêmes gros doutes, y compris sur l’autenthicité des labels équitables, parfois… c’est pour ça que j’insiste comme une malade pour tenter un petit coin verrier ici au Nid, je te dis pas comme je rêvasse sur ce que je pourrais y mettre – enfin y tenter : mes pots pour l’hiver, et notamment les plantes-qui-se-mangent ou se boivent, comme la verveine, le piment d’espelette, la stévia / des tests de semis (ce que c’est difficile) / quelques bonsaï expérimentaux / et puis bien sûr avocatier et des agrumes, citron, mandarinier rustique, et pourquoi pas kiwi… bref je n’ai pas fini de rêver :D

      J'aime

    • Ah et pour ce qui est de préparer à l’avance, je dirais que ça peut se bidouiller en 10 mn top chrono, genre la veille au soir, en gardant la mixture bien fermée au frais – j’espère que ça ne va pas trop noircir.
      J’avais pensé à en faire pour plusieurs fois mais je crains que ça ne tienne pas trop le choc de la durée… Sauf congélo peut-être (bon en fait j’en sais trop rien ^^ »)

      Voilou :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s