Velouté au Céleri blanc de Janvier

Velouté au Céleri blanc de Janvier - Cuivre & Cumin

Se remplir la tête de repas plein d’éclats de rire, et la panse d’une simple bonne soupe, tel fut l’objectif de ce velouté au céleri-rave, doux et salé à la fois – un peu comme un pot de départ. Aucune difficulté de préparation, j’ai ici mixé une idée des 4 Saisons du jardin bio avec plusieurs picorages sur la Toile, plus un peu de lubie perso.
Bien contente d’avoir dégotté une nouvelle façon de cuisiner le céleri-rave, au goût franchement apprécié, mais qui finissait dans un sempiternel gratin. De fait, c’est bien plus facile et rapide ainsi ^_^

Scaldare il brodo…

Pas grand chose à ajouter. J’ai mis un peu de pomme de terre pour plus de consistance, et achevé par quelques éclats de marrons grillés qui me restaient – je confirme, ça se marie bien.
(Et surtout c’est bien la première fois que, insomnies de nuit et délais de jour aidant, j’ai concocté à 5 heures du matin le présent velouté assorti d’une mousse au chocolat et de trois gâteaux magiques ! :D)

§

– 400 g de céleri-rave
– 1 grosse pomme de terre
– 400 ml de lait de soja ou lait de riz
– 400 ml d’eau
– 1 càs de purée d’amande
– 1 càc de sel de céleri
– poivre (pas de sel)
– 10 cl de crème de soja ou de riz
– facultatif : éclats de marrons, amandes ou noisettes (en déco)

Brosser et peler le céleri-rave et la pomme de terre. Découper en petits cubes.
Mettre à cuire avec le lait végétal, l’eau, la purée d’amande, le sel de céleri et le poivre.
Laisser à feu doux, 20 mn environ.
Ajouter en fin de cuisson la crème (je n’en avais plus, ça doit être plus onctueux avec).
Mixer au robot ou au moulin à légumes.
Rajouter en surface quelques marrons pré-cuits (bocal) rapidement grillés, ou bien des éclats de noisettes, des graines germées…

§

Verdict : impeccable, pas de ratage et apprécié à l’unanimité. Là j’ai allongé la posologie liquide, le résultat initial ayant au réchauffage plutôt donné naissance à une sorte de purée. ;)
Premier essai salé avec la purée d’amande, bien contente de la saveur, et voilà la dose d’oléagineux pour la journée – et le lendemain !

Publicités

Une réflexion sur “Velouté au Céleri blanc de Janvier

  1. Une note très constructive pour me souvenir qu’après avoir mijoté ce velouté avec des patates douces pour ce réveillon, j’ai recyclé tout ce qui restait (un paquet) en verrines chaudes apéritives, en agrémentant le dessus de petits morceaux de noisettes concassées, histoire de hausser un peu le col de ces pots de yaourt tout simples. Stait trop tiède, mais sinon, impec :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s