Pâte aux Noisettes des Sorcières

noisetier par redouté

Corylus maxima (noisetier), Pierre-Joseph Redouté

Directement et intégralement inspirée des pots bouillonnants du Chaudron des Sorcières, cette pâte à tartiner au chocolat et noisettes facile comme tout sera, most def’, l’alternative au Nutella-repoussoir, oui, celui qui contenait ‘le phtalate le plus dangereux, le PHEP‘ mais qui contient également du lait, de l’huile de palme, des OGM, du sucre raffiné et une bonne dose de capitalisme glucidique.

Donc ! Je suis bien contente d’être tombée sur cette recette et ce blog au ton pétillant, d’où le titre en hommage gourmand, et je profite du jour particulier, entre Hiver et Printemps et sous une énorme couche de neige, pour tenter ma version avec ce que j’ai dans les placards.

(Pour la polémique, l’article wiki sur le Nutella et puis une réponse sur ConsoGlobe au discours nutellien tout gentil tout propre. Mais bon, là on va plutôt parler recette)

Riscaldare a bagnomaria…

La purée de noisettes : je l’avais trouvée facilement en magasin bio, avec ses copines la purée de sésame (le fameux tahina) et la purée d’amandes (mortelle aussi pour les desserts). A repatouiller au bout d’un moment car elle se conserve bien mais a tendance à voir sa phase aqueuse se séparer un peu, rien de grave.

Le chocolat : noir, bio, bien concentré (70%). Je n’avais pas de chocolat pâtissier, mais ça pourrait se tenter aussi avec.

La partie sucrée : n’ayant plus de sirop d’agave de la recette initiale, et gardant le petit peu de sirop d’érable pour arroser quelques crêpes festives, j’essaie avec le miel maison.
Bien sûr, pour une version végétalienne stricte, ce sera un des deux premiers.

Le parfum : ai suivi le conseil de la gousse de vanille naturelle – toujours préférable, en effet, au goût artificiel du parfum vanille liquide -, je n’ai pas osé ajouter de fleur d’oranger, j’aurais pu, c’est de saison et son parfum se mêlait très très bien au chocolat pour la Mousse Soyeuse !

Le jus de citron : ajout perso, pour conserver un peu plus longtemps (j’ai fait double quantité). J’espère juste que je n’en ai pas mis trop ^_^

Le contenant : un pot de confiture ira parfaitement en effet :)
Les proportions sont données pour un pot entier de 500g.

§

– 200 g de purée de noisettes
– 100 g de chocolat noir à 70%
– 5 càs de miel ou sirop d’agave ou sirop d’érable
– 1 gousse de vanille entière
– 1 càc de jus de citron

Débiter le chocolat en petits morceaux.
Dans le pot de confiture, mélanger la purée de noisettes, le miel ou le sirop, les bouts de chocolat.
Faire chauffer au bain-marie à feu très doux, en remuant doucement à la cuiller en bois.
Fendre la gousse de vanille dans la longueur, gratter la partie noire à l’intérieur et rajouter au mélange.
Quand tout est bien fondu et homogène, rajouter le jus de citron.
Fermer et conserver au frais… jusqu’à dégustation.

§

Verdict : consistance et couleur OK, goût sucré mais pas trop OK, appréciation pierrotesque OK, conservation : à voir sur la durée (si ça dure ^_^) !

Publicités

2 réflexions sur “Pâte aux Noisettes des Sorcières

  1. Je cherchais partout une bonne recette pour continuer mon boycott du Nutmachin et pouvoir me régaler tout de même (là, je n’ai plus mangé de pâte à tartiner depuis des lustres :( mais hors de question de retomber dans le Nuttruc, que j’ai arrêté sitôt découvert son vrai contenu !). Jusque là, toutes les recettes que j’avais trouvées étaient certes ultra simples, mais très sucrée et/ou trop grasses donc je restais sans pâte à tartiner – mais avec des confitures, tout de même !
    Et pouf, en ce beau matin enneigé, je tombe sur ta recette, je la lis, et yeeeeess !! celle-là convient tout à fait à ce que je recherchais !! :)
    Hop, prise de notes immédiates, et dès que j’ai mis la main sur la purée de noisettes et terminé le bocal de confiture actuel (à moins que j’en ai un vide de réserve quelque part ?), c’est parti pour la pâte à tartiner maison !
    En plus d’après ce que je vois on peut varier avec du sirop d’érable ! (mais vu sa conservation, je vais plutôt rester au miel ;))
    Bises gourmandes

    J'aime

  2. Wai, bien contente aussi d’avoir trouvé celle-ci ; tu me diras ce que donne ton test !

    Mon sirop d’érable ne s’est pas conservé super-super non plus, mais bon, c’est comme pour les confitures et toutes les choses blindées de sucre, le cas échant j’éradique le bout de moisissure sur le dessus et j’utilise le reste :)
    (bon et puis ce n’est pas bien méchant, en fait)

    Après, ça reste très sucré pour moi, mais ce n’est pas moi la fan number ouane dans le Nid, donc apparemment ça passe :o)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s