Gratin d’Aubergines au Tofu blanc & Olives noires

auberginebotanique

Peu de modifs et beaucoup de facilité pour cette recette sympatounette trouvée sur Passe-plats, associant aubergines d’été, tofu, olives et parfum indien – le choix d’épices est ma version. Ne pas se laisser rebuter par la longueur du blabla, il suffit en pratique de préparer 3 parties et de les empiler, voilà.

In bianco e nero…

Les aubergines : il est plutôt fastoche de poser qu’on pourrait faire quasi la même recette avec des courgettes (autre grand favori légume-estival-pas-cher), mais je trouve ces dernières carrément plus insipides, et en fait je sature un peu. Tandis que le violine des aubergines, ah…
Quant à leur cuisson, je me suis contentée de la vapeur (et étrenné mes nouveaux étuveurs en bambou trouvés en vide-grenier :P) et ai sauté la phase huile-poêle-essorage, et ça allait très bien. Et puis question matières grasses, avec les olives ça va largement.

Le tofu aux olives : je n’en avais pas, et je ne savais même pas que cela existait – et pour tout dire je trouve cela un peu gadget -, j’ai donc feinté en utilisant du tofu * et * des olives. ;)
Ce paragraphe protéiné me permet de placer, si besoin était, que pour obtenir un repas végétalien protéinesquement correct, il ne faut pas oublier d’associer céréales complètes (3 bons quarts) et légumineuses (1 petit quart), et puis bien sûr des légumes verts, et – mon point noir – des graines et autres ajouts. Dans la présente recette, nous avons donc légumes verts + légumineuses, on pourra donc compléter avec les céréales de son choix – pas trop lourd quand même.

Les olives : je ne sais pas le nom précis, je les prends en vrac, tout ce que je peux dire c’est qu’elles sont toutes ramollo, fondantes et aucunement amères, pas comme les olives d’apéritif, si vous voulez (celles-là je ne les aime toujours pas). Marinées peut-être ? Et j’en ai été bien fan, au début d’une certaine période, quand je me faisais des descentes olives/jus d’orange diététiquement indéfendables, et personnellement délicieuses. ^_^
Elles sont plutôt salées, donc je n’ai pas rajouté de sel ni de shoyu.

La sauce orangée : ai utilisé du coulis de tomate tout basique (autre grand classique de nos plats quotidiens, j’avoue), sinon, possible avec des tomates concassées, et de la crème d’avoine, que l’on peut remplacer par de la crème de soja ou de riz. Je l’ai un peu épaissie à la maïzena, histoire de.

Les herbes & épices : à la place du persil – qui plombe la lactation, mais possible aussi – j’ai parfumé au garam massala, un mélange que j’adore et que je devrais saupoudrer plus souvent, tiens, et au basilic, un peu, pour la saveur, pour le lait et pour le moral.
Inutile de préciser qu’on parfume avec ce qu’on veut. Le cumin en particulier, se marie très bien avec les aubergines – mais là je sature un peu aussi, car comme l’indique ce blog éponyme, j’en mets vraiment partout…

La chapelure : avec des miettes de pain, ça va très bien. Ou avec de la levure de bière (pro-lactation aussi), la mienne a un goût étrange consommée telle quelle, donc je la réserve pour les choses cuites, ah, bien fait.

§

– 2 grosses aubergines
– 2 oignons
– 100g de tofu
– 14 olives noires
– 1 càs de sucre brun
– 50 ml de coulis de tomate
– 10 cl de crème d’avoine
– 1 càs bombée de maïzena
– 1 càc de garam massala
– 1 pincée de basilic
-2 càs de levure de bière

Peler les aubergines et les couper en lamelles dans la longueur.
Les cuire 15 mn à la vapeur.
Et préchauffer le four à 200°.
Pendant ce temps, s’occuper du reste :
Faire revenir les oignons coupés en dés.
Quand ils deviennent un peu transparents, les faire caraméliser à feu doux avec le sucre saupoudré dessus, 1 mn environ.
Ajouter dans la poêle le tofu, en dés aussi, pour le faire griller un peu.
Puis ajouter les olives dénoyautées et débitées en petits morceaux.
Dans une casserole, mettre à feu doux le coulis, la crème d’avoine et la maïzena.
Sans cesser de remuer, ajouter le garam massala et le basilic.
Laisser plouplouter 2-3 mn.
Garnir enfin un plat allant au four : une couche d’aubergines, une couche d’oignons-olives-tofu, une couche de sauce.
Avec ces quantités, j’ai obtenu 2 couches (pour se faire une idée).
Achever en saupoudrant la levure de bière, ou les miettes de pain.
Cuire au four à 200°, donc, 25 mn.

§

Verdict : méga bon de la mort :P
Plus facile que ne le laisse supposer le blabla, j’insiste (et plus appétissant que la photo bizarre !). Et la saveur indienne du garam massala fait vraiment honneur à ce légume tout simple :)
On peut avoir la main plus légère sur la dose d’olives si l’on souhaite une teneur en grassouillou plus légère, justement. ;)

Publicités

2 réflexions sur “Gratin d’Aubergines au Tofu blanc & Olives noires

  1. Pingback: Limiter la viande #3 …Idées recettes et menus (Défi inside!) | Swan 'N Fit

  2. ça par exemple, voici voilà que le présent gratin est repris sur le gros dossier « Limiter la viande » que vous pouvez voir en Ping juste ci-dessus ! Je ne résiste pas au plaisir tout fiérot de le souligner, c’est le tout premier Ping d’une recette sur C&C !
    Allez d’ailleurs voir ledit dossier, sept jours de menus (végétariens) y sont détaillés, ça fourmille de bonnes idées. :)

    Ben jsuis toute émue tiens ^.^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s