Flan vert d’eau au Thé vert & Coco

Capture d’écran 2016-02-07 à 17.18.07.png

Ce flan facile et frais est en fait une pannacotta végétale au lait de coco, parfumée au thé vert matcha, et d’un vert pastel délicieux. La clef de cette petite potion magique est la recette de Petite Cuisine Sans Prétention, sans prétention peut-être mais avec un tas d’idées à base d’agar agar. Je me lance donc enfin avec ce gélifiant végétal très hype, et j’en suis bien enchantée. ^.^

Histoire d’insister lourdement sur cette composition toute légère, je précise bien qu’il n’y aura ici ni œufs ni crème fraîche (remplacée par de la crème de soja).

Latte di coco e té verde…

Le lait de coco : biologique, comme tout le reste, on le trouve en boîte de conserve. Il se conserve très peu après ouverture, donc penser à utiliser la fin de boîte dans la foulée, dans une sauce pour les pâtes, un smoothie…

La crème de soja : comme je disais, elle fait comme toujours office de crème fraîche, mais en plus non-violent (forcément), plus léger et plus économique. Et tout aussi fourni en protéines, en fait. :)
Avec mes deux seuls essais, je n’ai pas encore tenté avec de la crème de riz, mais cette dernière étant encore moins chère et d’un goût neutre, ça devrait passer.

Le sucre : ouic’estpasbien mais il en faut peu (quand je dis que c’est un dessert léger, c’est vraiment la vérité vraie ;) ). Ai croisé quelques formules au sirop d’agave, ce qui mériterait test également.

L’agar agar : oui c’est une algue, oui il remplace la gélatine en feuilles ou en paillettes (qui je le rappelle est la graisse raclée à l’intérieur de la peau d’un cochon décédé), oui il en faut très peu, 4g par litre environ, soit un sachet. Comme les sachets de poudre à lever ou de sucre vanillé, on le trouve d’ailleurs au même rayon. Il est célèbre pour des vertus amincissantes, je n’ai pas creusé le sujet j’avoue.
Il vaut souvent mieux le délayer *avant* ébullition puis faire chauffer, pour éviter qu’il s’agglomère (comme pour la fécule). Et ne pas trop traîner pour mettre en pots/en forme après cuisson. ça reste gérable cela dit ;)

Le matcha : thé vert en poudre, bio aussi, en sachet lyophilisé, à conserver au frigo après ouverture. C’est le célèbre thé utilisé pour la cérémonie du thé japonaise, connue sous le doux nom de cha no yu (litt. « eau chaude pour le thé »). Il en existe de grande voire très grande qualité. En cuisine, on va rester humbles (vous ne feriez pas une sauce au vin avec un Bourgogne, ou alors vous êtes un peu trop blindés) et se contenter de la qualité standard. Le marchand de thé de la rue des Filatiers m’a conseillé, sinon, assez facilement trouvable en ligne.
Au fait, un précédent dessert au matcha, posté il y a longtemps mais un des plus visités de Cuivre & Cumin : le Gâteau au Thé vert Matcha du Japon. Voili ^.^

EDIT : version impromptue avec de la poudre d’amandes en remplacement d’un matcha cruellement absent. Verdict : très bon et toujours aussi facile, même si moins délicat et plus du tout vert ;) la photo tout en bas du scroll !

La déco : on peut laisser tel quel, le vert pastel piqueté de moches vert sombre est vraiment chouette, ou sinon parsemer d’une pincée de matcha justement, pour rester dans le ton, ou de sucre parfumé aux épices (en gardant la main très légère, pour ne pas ruiner l’équilibre des saveurs), j’en profite pour recaler aussi le concoctage du Sucre du Solstice qui servira très bien ici !
Pour la version en photo, je voulais me lâcher avec des découpages de petites feuilles en pâte d’amande, mais rattrapée par le temps, je me suis contentée d’amandes effilées avec le sucre.

Les contenants : soit un grand moule à flan (mais on perd l’intérêt de bricoler des petits machins par personne, et ce sera moche dès qu’on aura servi la première part. Je suis très impartiale donc), soit des parts individuelles, là on a le choix : contenants évasés pour un démoulage sur de petites coupes ou sous-tasses (bols à thé, coupelles etc) et présenter le beau côté tout lisse et tout rebondi du flan.
Ou bien, faute de mieux ou par choix esthétique, pots de yaourt en verre – l’avantage de ces derniers c’est qu’on peut facilement s’en faire un stock (en yaourts de soja of course ;) ) et les pomponner avec un nœud de raffia sous le goulot. Ou, comme sur la photo et ne retrouvant pas ce satané raffia, de ficelle noire pour jardin ! L’inconvénient c’est qu’on les sert obligatoirement tels quels, démoulage impossible en raison de leur forme resserrée.

Le délai : 20 mn de préparation maxi, et 2h minimum au frigo.

Pannacotta au lait de Coco & poudre d'Amandes - Cuivre & Cumin

Pannacotta au lait de Coco, version poudre d’Amandes

§

Pour 8 petits flans :

– 600 ml de lait de coco
– 40 cl de crème de soja (soit 2 briquettes)
– 100 g de sucre
– 4 g d’agar agar (1 sachet)
– 2 càs rases de matcha
– 1 pincée de sucre parfumé

Commencer par préparer les contenants sur un petit plateau.
Et réserver la place correspondante dans le frigo.
Mesurer les ingrédients (et remettre la main sur la mini passoire !).
Placer à feu doux le lait de coco.
Ajouter la crème de soja puis le sucre, en remuant doucement et constamment.
Ajouter ensuite l’agar agar, porter lentement à ébullition.
Continuer à remuer au fouet durant 2 mn puis éteindre le feu.
Ajouter peu à peu le matcha tamisé sans cesser de remuer.
Quand le mélange est assez homogène, verser dans les coupes.
Placer au frais, au moins 2h.
Parsemer d’une pincée de sucre parfumé avant de servir, s’amuser sur la déco, et voilà.

§

Flan vert d'eau au Thé vert & Coco

Verdict : j’ai un peu hésité, le goût coco c’est super bon mais ça peut très vite écœurer (voire rappeler quelques antiques cuites au Malibu… Jack l’inconscient est toujours là pour ressortir les vieux dossiers !), et finalement ma conclusion est que c’est une petite tuerie.
L’amertume du thé et la douceur du lait de coco s’équilibrent super bien, et curieusement après le premier pot il devient très facile d’en tomber deux autres :D

Bref j’adore méchamment ce truc et je suis fort impatiente de l’expérimenter lors de ce gros repas de famille qui aura lieu tantôt, pour accompagner le café, et aussi avoir une solution de rechange pour celles & ceux qui détestent cordialement le très classique gâteau à l’ananas. ;)

…Et alors ? Et alors ce fut bien apprécié, malgré le gros repas qui précédait. L’image ne rend pas justice à la couleur réelle bien plus avenante ! J’avais prévu très juste sur les quantités, ne pas hésiter à voir plus large que dans la recette.

Publicités

4 réflexions sur “Flan vert d’eau au Thé vert & Coco

  1. Test du jour : je pars de la recette classe pour en faire une version basique (en général on fait l’inverse !), avec ce que j’avais, càd lait d’avoine au lieu du lait de coco, et arôme vanille liquide en lieu et place du matcha magique, que je vais essayer de garder pour réformer un autre dessert, ben justement le gâteau au matcha qui fut un des tout premiers desserts de Cuivre & Cumin :)

    Verdict ce soir ! Avec des grandes et des petites bouches ne connaissant que la franchise :D

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s