Coulis de Tomates au Tandoori, Thym & Laurier

Capture d’écran 2018-09-09 à 22.03.12.png

« Maman on a un tomatier qui a poussé tout seul ! » Impossible de ne pas remercier, cueillir & patouiller les rouges fruits du tomatier spontané, sous une forme très basique et multicartes de coulis de tomates parfumé au tandoori & laurier. Même le laurier est maison, c’est dire la joie d’enfin pouvoir baigner à nouveau dans un début d’ultralocal, remontelemoral et supernatural.

Pomodori e foglie de alloro…

Ce n’est ni ma nature ni mon envie, mais par égard pour vos yeux pressés – ou estomacs affamés – comme pour mon calendrier agonisant, cette fois je vais faire bref. Entendons-nous, mes jolis : ce que moi j’appelle bref. ;)

Tomates : je ne disserterai donc pas sur les variétés de tomates, plus ou moins anciennes, exotiques et rutilantes, que vous pourrez trouver ou souhaiterez adopter en vos potagers ; remarquons juste que voilà le presque-légume le plus étourdissant en termes de diversité, et que donc vous pourrez en trouver des graines chez les gentils semenciers de La Ferme de Ste Marthe, ou Semailles, ou autres grainetiers bio, locaux, fiables et idéologiquement fréquentables (ne suivez pas mon regard).

Et puis les plants du marché ou de la voisine, c’est super bien aussi.

Donc, comme à l’accoutumée, voici une recette qui s’efforce de se rendre simple et souple, adaptable à tous les goûts et désirs de tests chaudronniers :

Variantes herbes : l’on peut remplacer le thym par du basilic, persil, coriandre, origan, marjolaine (en gardant le laurier comme bonne base)… ça fonctionne moins bien avec des herbes de Provence, allez savoir pourquoi. Goût trop standard, trop connu, peut-être.

Variantes épices & alliacées : paprika ou garam massala au lieu du tandoori (mais on est tous dans le viseur du Cupidon des épices, irremplaçable pour vous décocher la flèche d’une saveur oubliée, dont vous voulez soudain arroser tous vos plats), ail pour les fous de l’ail… Ici je n’en ai pas mis, pourtant j’aime toujours, mais je cherchais, disons, un orchestre de chambre, où chacun a la place de s’exprimer, pas un one-man show. C’est vous qui voyez :)

§

  • 3 kg de tomates
  • 2 oignons
  • 2 échalotes
  • 1 càc de sel
  • 3 càs de sucre
  • 1 càt de tandoori ou paprika
  • 1 jolie branche de thym frais
  • 1 feuille de laurier
  • 3 càs d’huile d’olive

(càt = cuiller à thé, légèrement plus petite que les cuillers à café)

Laver les tomates et les débiter en gros quartiers.
Dans une cocotte ou un faitout, faire revenir les oignons et l’échalote émincés, dans l’huile d’olive.
Ajouter le sucre et les herbes, patouiller un peu.
Puis ajouter les tomates, le tandoori ou le paprika, et laisser 1h à feu doux.
Laisser reposer éventuellement.
Pendant ce temps préparer les bocaux & caoutchoucs (stériliser à l’eau bouillante).
Egoutter dans un linge ou une passoire.
Réserver le jus obtenu pour une soupe par exemple.
Mixer très finement la sauce restante (mixeur ou moulin à légumes).
Mettre en bocal avec fermeture étanche.
Stériliser = immerger les bocaux 30 mn dans l’eau bouillante, sans couper le feu.
Laisser refroidir, étiqueter et dater : se conserve un an.

§

Verdict : mais c’est très bien ma foi. Ce petit coulis encourageant fait le job, et même les jobs, car on l’envisage assez polyvalent pour servir de sauce à riz, pâtes ou autres céréales (il est à tomber avec des pommes de terre charnues) ; de base de bloubloutage pour seitan, tempeh ou tofu ; de cellule souche pour pizza flash ou tarte salée aux légumes… et il aidera même les derniers carnivores impénitents à passer du côté obscur de la force — tout en douceur, bien entendu ;)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s