Potatoes Nostalgy of the Devil

pdterre botanique

Solanum tuberosum (patate !)

Once upon a time, un fast food horrible de droite avec des frites bien grasses. Le seul truc végétalien qu’on peut y ingurgiter. Pour éviter la case capitalisme-OGM-torture-infarctus, de véritables potatoes maison, à l’ail & paprika, super simples et meilleures tout court. A accompagner d’un veggie-burger, de ketchup homemade (ça vient) et de Breizh Coca (« Le Cola du Phare Ouest », ça ne s’invente pas) pour pousser le délire jusqu’au bout. Recette originale ici, que je n’ai pour tout dire pas modifiée, et qui montre la taille en images.

Aglio & peperoncino…

Lire la suite

Carottes suaves aux Châtaignes & Sirop de Riz

Carottes sucrées-salées aux Châtaignes

Billet sans filet et de mémoire tissé, pour ce petit plat fondant d’hiver finissant. Dans le bol donc, des carottes sucrées-salées aux châtaignes & épices… Cette invention sortie de nulle part a vu le jour grâce à mon néo-amour pour le sirop de riz, que je ne me lasse pas de décliner à toutes les sauces depuis que je l’ai découvert.

Cannella e coriandolo

Lire la suite

Verre de Vert : Mâche, Kiwi & Pomme

Verre de vert : Mâche Kiwi Pomme - Cuivre & Cumin

Ambiance toujours verte et ma foi fort fraîche pour faire venir le printemps, avec un green smoothie plein de salade, de fruits et de parfums gentils. 

Pas plus d’inspiration bavardeuse que de temps, donc pour une fois, je vous laisse rêvasser aux infinités de variations possibles (autres salades à recycler ou tester, autres fruits à ajouter ou remplacer, autres laits végétaux ou produits sucrants, et même graines & superaliments à incorporer, style graines de lin, baies de goji ou spiruline en liberté. Amusez-vous)

Pour mémoire, mon smoothie inaugural était proche de celui-ci, avec du concombre et des graines de lin donc : Verre de Vert : Pommes, Kiwis & Concombre. Je ne fais pas trop dans l’originalité sur ce thème – en vrai, je recycle la salade semi-vieille, voilà tout.

Frullato verde…

Lire la suite

Sablés sombres au Sésame noir

sablés sombres 1

Diantre, quel titre obscur & abscons :) … Voici donc le fruit ténébreux et biscuitesque de la découverte d’un nouveau produit japonais, la pâte de sésame noir, qui va finir en petits sablés au sésame noir, présent de trois façons, pas moins : en pâte oléagineuse (donc), en belles graines noires, et en huile. La recette est peu changée par rapport à la trouvaille de Cléa Cuisine, les astuces de Mlle Pigut – voir ses sablés aux variantes multiples – et enfin l’aide précieuse d’un livre extraordinaire dont je vous reparlerai sans faute. ^.^

Pour la petite histoire, j’ai découvert le sésame noir avec un flan japonais bizarre et succulent, dans un resto complètement parfait (L’Assiette Japon, Toulouse, pour tout dire), et j’ai farfouillé dans l’optique d’essayer de refaire ce dessert à l’étrange goût. De là j’ai atterri sur la recette de pannacotta de Cléa Cuisine (recette dans la même page que celle linkée ci-dessus), que je garde en réserve pour plus tard ; je me suis fendue de l’achat de crème de sésame noir (magasin bio, rayon des purées d’oléagineux) ; j’ai attendu l’occasion – et le larron – pour me lancer dans un exercice moins périlleux, des biscuits par exemple ; j’ai fait ploploter mes trois neurones rincés de fatigue pour adapter un minimum et surtout évincer l’œuf de la composition ; et nous y voilà.

(A la réflexion j’ai opéré pas mal de changements, quand même. Je croise les doigts pour demain autour de la grande tablée…)

Sesamo nero… Lire la suite

Soupe de Potiron bleu aux Pommes & Gingembre

soupe de Potiron Bleu, Gingembre & Pomme @Cuivre&Cumin

Plat de réveillon dédicacé à Shambalah (qui n’a pas goûté cet exemplaire-là) pour m’avoir donné l’idée des parfums pomme & gingembre pour cette soupe enneigée au potiron bleu de Hongrie. Elle fonctionnera avec la plupart des courges, d’ailleurs, sauf peut-être les plus aqueuses/fibreuses (spaghetti ou muscade) ; mais voilà, le fait est là, cette fois le légume était hongrois.
Bien joli d’ailleurs, je pensais l’évider et servir le potage dedans, avec le chapeau en couvercle, pour un effet super classe… Mais cru, c’était juste impossible à creuser, et je n’ai pas osé le mettre un coup au four pour l’attendrir – la présente astuce m’avait fait fendiller, et donc flinguer, une citrouille farcie l’an passé.

Bref. L’adage galactiquement connu de Cuivre & Cumin – Tout végétal, tout simple & tout bon, je vous l’épargne en latin (je serais bien en peine, tiens) – trouvera à nouveau de quoi s’étaler ici au calme.

Blu zucca, zenzero e mela… Lire la suite

Purée de Panais au Romarin

romarin bouture

Rosmarinus officinalis (romarin), présentement en bouture avec des hortensia

C’est un plat tout simple avec une racine toute bonne, ci-devant la purée de panais parfumée au romarin. Le parfum prononcé de l’herbe du Sud s’accouple bien avec le goût acidulé, très spécifique, du panais, cette espèce de grande carotte blanchâtre dont j’associerai toujours la découverte à mon arrivée en Ariège :)

Pastinache e rosmarino… Lire la suite

Confit d’Echalotes au Miel

Confit d'échalotes au miel, emmailloté en pots de bébé, jean's & raphia !

… Et pour un peu, c’était même un confit d’échalotes aux figues & miel, (un chutney si vous préférez) pour offrir et / ou accompagner le faux foie gras des fêtes (« faux gras » de Gaïa ou autre terrine végétale) et laisser les oies en paix. Si le principe est simple (des échalotes, du sucré et du vinaigré surtout), la réalisation l’est beaucoup moins. Enfin, pas que c’est dur, mais ça prend vraiment du temps.

La présente bidouillerie est issue du mariage improbable et à trois des recettes de La cuisine végétalienne de Djanisse (pour du confit d’oignons) et de deux recettes non issues de la planète VG, que j’ai adaptées (ici et ). Bien sûr, dans mes projets les plus fous il y avait encore du vinaigre de miel dans mon tiroir et de la confiture de figue dans mon récantou. Mais ça c’était avant. J’ai donc bricolé un peu, je conserve tout de même mon idée initiale dans ce post, pour m’en approcher davantage la prochaine fois !

Sbucciarando gli scalogni… Lire la suite