Confiture de Nèfles aux étoiles de Badiane

Cueillette d’après-midi pour cuisine de nuit… C’est doux, c’est assez rapide, et cuit au sucre, ce n’est plus acide : le néflier du Japon et surtout du jardin m’a pardonné l’absence de taille et l’oubli des pommes, et m’a offert un adorable moment de récolte-grimpette à 6 mains et 3 générations :)
A ne pas confondre avec les nèfles étoilés (ici c’est l’épice qui l’est !) qui ont besoin de geler pour être mangeables, ces nèfles-ci ressemblent plus à des abricots en plus clair et tout aussi velouté, se consomment crues si l’on aime un peu d’acidité, et sinon en dessert et autres curiosités. On ne s’embête pas à éplucher, et le dénoyautage est facile (le détail qui compte).

Nespola e anice stellato…

Lire la suite

Beurre de Citrouille au sirop d’Erable

J’ai trouvé une mine. Imaginez. Comme une grotte scintillante sous des stalactites de diamant, mais à la place des diamants… des citrouilles. Des milliers de citrouilles, courges, pâtissons opalins et potirons joufflus. Un rêve de geeks des cucurbitacées (parce que bon, les recettes de citrouille, ça s’adapte). Ma citrouille bien aimée est donc ce site merveilleux où j’ai découvert, déjà, cette tartine sucrée-orangée en beurre de citrouille au sirop d’érable et vanille, et un vertige d’autres recettes chatoyantes qui n’attendent que d’être essayées (en vrac et en priorité, j’épingle en ces lieux la boulange, les graines de citrouille à la chinoise, la crème brûlée et le sirop épicé nouvelle version… je n’ai pas fini !).

Zucca magica e sciroppo de acero… Lire la suite

Confiture de Cassis aux Pommes

cassis 1

Douce confiture violine, tendre acidité de Juillet… Malgré un calendrier tout chamboulé, je n’ai pas résisté à refaire celle que j’adore, la confiture de cassis aux pommes, assez rapide (pour une confiture) et toujours aussi appréciée. Les pommes sont là pour tempérer le goût prononcé des cassis, ainsi que pour aider la pâte à prendre vite et mieux. Une recette approchante à la table de Pénélope.

(Je ne sais pas pourquoi mais j’adore tambouiller ce cassis, chaque année, ça fait comme un petit rituel de Nid, depuis trois ans maintenant, déjà ^.^)

Ribes neri di prelevioLire la suite

Pâte aux Noisettes des Sorcières

noisetier par redouté

Corylus maxima (noisetier), Pierre-Joseph Redouté

Directement et intégralement inspirée des pots bouillonnants du Chaudron des Sorcières, cette pâte à tartiner au chocolat et noisettes facile comme tout sera, most def’, l’alternative au Nutella-repoussoir, oui, celui qui contenait ‘le phtalate le plus dangereux, le PHEP‘ mais qui contient également du lait, de l’huile de palme, des OGM, du sucre raffiné et une bonne dose de capitalisme glucidique.

Donc ! Je suis bien contente d’être tombée sur cette recette et ce blog au ton pétillant, d’où le titre en hommage gourmand, et je profite du jour particulier, entre Hiver et Printemps et sous une énorme couche de neige, pour tenter ma version avec ce que j’ai dans les placards.

(Pour la polémique, l’article wiki sur le Nutella et puis une réponse sur ConsoGlobe au discours nutellien tout gentil tout propre. Mais bon, là on va plutôt parler recette)

Riscaldare a bagnomaria… Lire la suite

Confiture pourpre de Pêches de vigne

pecher de vigne chalet

Ce bel arbre n’a pas fini de me manquer :)

Dès les premiers jours de septembre, entre les accélérations végétales dûes au global warming et les volumisations fruitières causées par un été noyé sous la pluie, c’est donc déjà l’heure de cueillir les fruits bien mûrs pour concocter au chaudron de la confiture de pêches de vigne, à la belle couleur sombre et au goût plus parfumé que leurs claires cousines. La confiture étant un des seuls moyens de conservation la plus naturelle possible de fruits qui arrivent d’un coup en grande quantité… et un bon moment de méditation active aux mains rougies.
(Autres possibilités, que je ne maîtrise pas, les coulis ou les fruits au sirop. Bon, c’est pour dire.)

Bucciando…

Lire la suite

Purée d’Azuki du Japon (Tsubu-an)

Purée d'Azuki du Japon (Tsubu-an) - Cuivre & Cumin

Petite flemme et grosse gourmandise avec une de ces rares (mais très usitées) préparations sucrées dans la cuisine japonaise, avec la purée sucrée d’azuki, ces très bons petits haricots rouges, dépistée après quelques errances sur sites divers, sur le site Cuisine Japonaise où décidément, on se sent à la source des choses, des manières de procéder et des noms – et où les processus sont souvent assez complexes… sauf dans le cas présent !

La purée d’azuki, comme on l’explique fort bien sur Nipponia, peut être laissée telle quelle, mangée avec du gâteau de riz (mochi) grillé et s’apparente alors davantage à une soupe sucrée (shiroku, ou zenzai), ou bien mixée et prend alors le nom de tsubu-an.

Cette simplissime recette permet en outre de substantielles économies et très peu d’efforts, par rapport à la préparation vendue toute prête, pas donnée et même pas bio d’ailleurs.

Impasto… Lire la suite

Confiture de Butternut aux épices de Samhain

confiture courge

Pour ce pur délice de décembre, j’ai nommé la confiture de courge, qui demande plus une journée de libre que du savoir-faire, il faut aimer la confiture… et la courge. Mes excuses par avance pour ne pas avoir retrouvé la source de cette recette que j’utilise depuis plus de deux ans – recherche infructueuse.
Je reprends donc celle-ci histoire de jeter un sort (c’est dans l’ambiance ^.^) aux volumineuses courges de Nice qui attendent leur tour.

Egrenage… Lire la suite